• Pour nous joindre
  • (514) 515-3458

Bienvenue sur le site du

Groupe de recherche international

en droit animal

Notre mission

Le GRIDA cherche à définir une approche moderne du droit qui intègre, tant dans ses objectifs que dans ses instruments juridiques, les nouveaux enjeux que soulève le respect de la sécurité et du bien-être animal.

En savoir plus sur le GRIDA

La souffrance des animaux a donné lieu depuis plusieurs années, à la naissance d’une réflexion multidisciplinaire sur la condition animale. L’animal, pris au piège de la structure rigide du droit civil qui ne l’admet pas au titre de personne, n’était dès lors qu’un bien meuble dont on pouvait abuser.

À ce point, devant l’inadéquation d’un modèle qui véhiculait la théorie de « l’animal-machine » - postulat éthologique issue du mouvement mécaniste voulant que l’animal ne souffre pas plus qu’il ne pense (Descartes) -, fallait-il enfin réagir. C’est ce qu’a finalement fait le gouvernement provincial en 2015 à l’initiative de Pierre Paradis, alors ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec. Ainsi poussé par l’évolution de sa représentation collective, l’animal revêt aujourd’hui un habit juridique qui convient enfin à sa véritable nature : un être doué de sensibilité ayant des impératifs biologiques.

En savoir plus

Actualités animalières

Mission et objectif


Le Groupe de recherche international en droit animal (GRIDA) a été constitué en janvier 2007 comme une unité de recherche au sein du Département des sciences juridiques de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), Québec, Canada. Établi à l’initiative de la professeure Martine Lachance, le GRIDA entend créer...


En savoir plus

Vous désirez nous joindre ?


Vous souhaitez nous soumettre vos commentaires ou désirez en savoir d'avantage sur le GRIDA ?


Contactez-nous
Tout droits réservés. © 2017 GRIDA - Groupe de recherche international en droit animal